Les Fils de DarkSun vous souhaitent la bienvenue !

forum de guilde de jeu WoW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne va pas en faire un Frømage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frø
Fils de DarkSun
Factotum

Fils de DarkSun  Factotum
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Rennes

MessageSujet: On ne va pas en faire un Frømage !   Lun 18 Mar 2013 - 23:39


Je me réveillai dans les égouts de Dalaran, avec un mal de tête sans précédent, une barbe crasseuse et une forte odeur de Kungaloosh. Depuis quand étais-je allongé là ? Dépourvu de souvenirs,  je regardai autour de moi, hagard, les aventuriers qui passaient en évitant soigneusement de me regarder. "Mais où est passé mon équipement ?" pensé-je. On avait dû me le voler, ou alors je l'avais perdu au jeu...
Seule ma fidèle besace rapiécée maintes fois, dernier vestige de ma gloire passée était encore à portée de main, avec seulement quelques photos à l'intérieur. En regardant ces photos, les souvenirs revenaient peu à peu...


    Mon apprentissage de la magie, dans les Bois des Chants Eternels, pendant la période des Grands Blizzards était le plus vivace, même s'il était le plus ancien.  A l'époque, mon rêve était de maîtriser le feu, car j'étais fasciné par les dragons (c'était avant que j'apprenne qu'ils avaient une multitude d'autres pouvoirs). Cauchemarr, mon professeur, avait tâché de m'apprendre les trois grandes écoles de magie qu'un mage se doit de maîtriser. C'était le premier Réprouvé que je rencontrai. Il faut dire qu'ils ne sont pas fréquents sur l'Île de Haut-Soleil, car un peu reniés par mon peuple depuis la destruction du Puits de Soleil.

    Aux côtés de Cauchemarr, je me fis vite un nom - sa réputation le précédait - : il faisait partie de la guilde Unskilled, que tout le monde en ces terres connaissait... Mon rêve était de l'y rejoindre, mais bien que je commençais à me faire un peu connaître, j'étais trop faible. Et puis un matin, Cauchemarr vint me trouver pour me présenter à Thrall, fils de Durotan, grand chef de guerre de la Horde. Ca devenait sérieux. Fini, les ramassages de poules, ou les assassinats de gnolls ! On m'envoyait en donjon de première zone, afin d'y vaincre l'empereur des nains Sombrefer, Dagran Thaurissan, qui menaçait l'équilibre des pouvoirs en Azeroth. Ma première grosse mission d'infiltration ! Enfin ! Avec 4 compagnons de guilde de Cauchemarr, nous partîmes assaillir la cité des nains. Je parvins à me faufiler dans la salle de garde afin d'ouvrir la porte à mes camarades. Premier succès. Un fois les gardes assassinés, les portes ouvertes et l'alerte étouffée, nous pûmes entrer dans la cité sans que l'on nous repère. Dès qu'une patrouille apparaissait, soit nous nous cachions, soit nous l'éliminions. Cependant, ce n'était pas si simple; la ville étant "obstruée" par une auberge, le Sinistre Écluseur, nous avons du rebrousser chemin pour passer par les sous-sols, un endroit charmant et inondé de lave... Heureusement que les pouvoirs du prêtre, Pouarki (qui, je ne le savais pas encore, était le Maître de la guilde), nous permirent de traverser en lévitant ! Bref, nous étions arrivés près de la salle du Trône, l'objectif final de la mission. Une fois les factionnaires de feu et les gardes vaincus, nous entrâmes au cœur du royaume Sombrefer, croyant pouvoir vaincre l'ennemi. Quelle ne fut pas notre surprise en le découvrant déjà mort et encore chaud ! Alors que nous entendions la garde impériale rappliquer, Cauchemarr incanta prestement un portail pour nous ramener à la capitale de la Horde. J'appris par la suite que le roi nain, Magni Barbe-de-Bronze avait ordonné la mort de son rival Sombrefer. Bien que la mission fut un échec, on remarqua mes prouesses lors de la mission et l'on m'invita à rejoindre cette guilde que j'idolâtrais. Les membres de la guilde étaient tous fabuleusement forts, et j'appris beaucoup à leurs côtés. Les quêtes et missions étaient de plus en plus ardues et périlleuses, autant au niveau de l'infiltration que de l'assassinat, et chaque mission semblait apporter la paix une fois accomplie.

    Cependant, la paix n'est pas une chose faite pour durer, et les choses bougeaient en Azeroth. Pouarky avait été convoquée par Thrall avec deux autres Maîtres de guilde, dont les noms ne me reviennent toujours pas, pour une assemblée extraordinaire visant la chute de Naxxramas, dirigée par Kel'Thuzad. Les trois guildes devaient joindre leurs forces et monter une équipe de 40 valeureux aventuriers pour vaincre les horreurs maudites de la nécropole. Nous partîmes 8 jours après cette assemblée, et pendant 7 jours les membres sélectionnées pour le combat assistèrent à nombre de réunions stratégiques afin d'être totalement parés. C'est le cœur lourd et la mort dans l'âme que je prenais le portail magique menant à la citadelle de la terrible Liche.

    Nous passâmes deux jours entiers à combattre dans la nécropole; le maître des lieux avait scellé l'accès à ses appartements de telle manière que seuls ceux qui avaient activé les runes gardées par ses plus terribles lieutenants puissent passer. Je n'avais jamais vu de morts aussi horribles pendant ces deux jours, bien qu'elles fussent limitées grâce à l'excellent travail de nos soigneurs. Je préfère d'ailleurs ne pas les raconter... Après deux jours de combats acharnés donc, nous parvînmes enfin à accéder aux appartements de la Liche, laissant derrière nous le cadavre glacial de sa wyrm de givre, Sapphiron. Ayant bien sur eu vent de notre infiltration et de la défaite de ses lieutenants, Kel'Thuzad nous attendait, un rictus malsain figé sur ses lèvres. Nous nous doutions qu'un piège avait été préparé, un être aussi retors ne nous aurait jamais affronté directement ! Alors que les incantateurs dont moi même nous efforcions de briser la protection magique de l'ennemi, les combattants plus physiques affrontaient les vagues de morts-vivants invoqués par cette vile créature. Voyant ses ressources de mana s'épuiser, il laissa tomber les invocations et son bouclier pour nous attaquer lui-même. Il fut un adversaire puissant, mais nos armes, boucliers et magies l'emportèrent. Et alors que son rictus s'accentuait à mesure que sa puissance quittait son corps, il matérialisa une bombe d'énergie utilisant le restant de son mana. Tous les membres de notre alliance qui étaient trop proches périrent; je perdis deux camarades lors de cet ultime assaut.
De retour à la guilde, il n'y eut pas de banquet ni de fête pour célébrer la défaite de l'ennemi commun. Seuls 22 membres de notre groupe avaient survécu. Trop peu... C'était la première fois que je voyais autant de morts en si peu de temps; les missions données jusqu'alors étaient ponctuées de succès. Un mémorial fut bâti au centre d'Orgrimmar afin d'honorer les morts et les héros encore de ce monde. J'espère qu'il est encore debout...


   Et puis les quêtes s'enchaînaient de la même manière que les saisons et arriva un ordre de mission officiel pour l'Outreterre, ce monde désolé, que les Orcs nomment Draenor. Et c'est alors que je m'apprêtait à passer la porte ouverte par Medhiv bien des années plus tôt, que mon maître me retint par le bras pour m'avertir : ce que nous allions découvrir derrière le portail serait sans doute pire que ce que nous avions traversé jusqu'alors.  Je lui ait assuré, en plaisantant, qu'après avoir affronté les horreurs lancées par Kel Thuzad, rien ne me ferai plus peur...

    J'avais tort.  Mais je ne l'ai réalisé que bien des mois plus tard, lors de la prise du Temple Noir, l'assaut final contre le Traître. Nous avions, avec nos compagnons d'armes, tué les deux lieutenants d'Illidan Hurlorage ; Dame Vashj et Kael Thas Haut-Soleil, prince des Elfes de Sang, mon prince. Cette expérience m'avait profondément troublé et c'est pourquoi je n'étais pas concentré au maximum lors de notre combat contre ce bâtard à demi Elfe de la nuit. Epuisé par les incantations, après des heures de combat valeureux, je m'écroulait devant l'ennemi. Presque vaincu, celui-ci tenta de se débarrasser de moi dans un ultime effort. C'est alors que Cauchemarr se jeta entre sa légendaire lame et ma poitrine afin d'encaisser le coup à ma place. Il mourut sur le coup, sans que nul ne puisse recueillir ses dernières paroles...  L'enterrement se passa à Shattrath, et pour lui rendre un dernier hommage, j'utilisai la magie du feu qu'il m'avait apprise, créant une sorte de feu d'artifice mortuaire représentant ses plus grands faits d'arme. Après cet ultime geste pour lui, je sombrai dans la dépression et abandonnait tout espoir.

Et c'est alors qu'Uther, le Porteur de Lumière, me donna la force de remonter la pente. C'est en méditant devant sa tombe, en me remémorant ses actes, que je compris que plus rien ne m'attendait ici.                                                                                                                                                                              Mais où aller ? Une troisième photo fit remonter ce souvenir ... Un ami gnome;  Narain Divinambolesque, qui nous avait aidé à ouvrir les portes d'Ahn Qiraj il y a bien longtemps, m'a révélé que les Titans avaient laissé une relique, une carte en relief,  sur une île au sud de Tanaris. Je décidai de m'y rendre, pensant qu'elle m'apporterait une solution. En étudiant la carte, je décidai de me rendre dans les comtés Paradiziaques à laquelle la relique faisait allusion. Quittant la guilde et mes camarades, je décidai de prendre le bateau vers les lieux que la carte m'avait fait découvrir, pour ne plus revenir ici...


    En arrivant dans ce nouveau pays, j'ai dû tout recommencer à zéro. Notre bateau avait sombré en cours de route, et j'avais perdu presque toutes mes possessions. Seule la magie du givre me permit de finir ma traversée. J'ai donc  débarqué sur une plage, au Fjord Hurlant. Je ne savais pas où j'étais, et j'étais loin de me douter que je me trouvais en Norfendre, ni quelle nouvelle guerre s'y préparait. Afin de reprendre l'aventure, je cherchai un campement de la Horde. Le grand exécuteur Anselme me prit sous son aile et me donna les directives à suivre. Ce ne fut pas un problème pour moi, je montai vite en grade. Je fis la connaissance de l'Archimage Aethas Saccage-Soleil, qui avait contribué à téléporter la cité de Dalaran en Norfendre, alors que j'arrivais à la Désolation des dragons. Celui-ci m'appris les magies découvertes sur les terres gelées. Utiliser le feu me rappelait mon douloureux passé ; je me plongeai donc dans la découverte des subtilités arcaniques. Une fois mon apprentissage terminé, Aethas m'envoya vers Rhonin, maître de la cité des mages, pour que je puisse participer à la conquête du territoire du Roi Liche. Il paraissait soucieux. Des nouvelles d'Azeroth confirmaient le retour d'Onyxia, que je pensais avoir vaincue 4 ans auparavant. Il me plaça donc sous la garde d'un groupe d'aventuriers dirigés par Gratami, puissant guerrier Tauren. Ainsi, je rencontrai les Fils de Darksun.
Après une nouvelle victoire -définitive, cette fois- sur la mère des couvées, on me proposa de rejoindre la guilde. Les membres m'ayant accepté, je les rejoignais.  C'est avec eux que je voulais mettre fin au fléau mort-vivant !


    Plus nous terrassions les ennemis terrés dans les donjons, plus je me familiarisai avec les membres de la guilde. Et un matin, alors que je me réveillai dans l'auberge de Dalaran, je reçus la visite de Boréas, Infernø et Sharex, qui requerraient ma présence au Joug d'Hiver. Boréas et Sharex, mages, m'apprirent donc à me défendre grâce à la magie du givre tandis que le démoniste me faisait le topo concernant la bataille imminente. Après une victoire écrasante de la Horde, nous décidâmes de faire la fête au Bassin de Sholazzar, car nous avions été invité à préparer et goûter du punch de la jungle au campement d'Hemet Nesingwary. Je n'ai aucun souvenir de cette soirée, seule une photo témoigne encore du fait que j'étais assez saoul pour chevaucher un crococilisque sauvage !
Cependant, en revenant à Dalaran, Gratami nous attendait avec une nouvelle mission. Ulduar avait été ouvert et deux équipes avaient été formées par Eowauharan afin de tuer le Dieu Très Ancien, Yogg-Saron. C'est d'ailleurs là que j'ai perdu toutes les photos prises avec la guilde. En effet, lors de notre combat contre Ignis, la besace renfermant mes précieuses photos tomba dans la lave, et seules celles ornant les murs de ma chambre d'auberge étaient sauves. Après m'être fait casser la moitié des os par le Déconstructeur XT-002, je fus téléporté à l'infirmerie de Dalaran, laissant mes compagnons s'occuper du donjon des Titans.  Malheureusement, ils furent confrontés a des problèmes inattendus, et la mission fut momentanément suspendue (assez longtemps pour que la magie ressoude mes os). Je repartis donc avec eux pour affronter les Gardiens d'Ulduar ainsi que Yogg-Saron. Les combats furent rudes, et nous passâmes près de la mort maintes fois. Cependant, la Lumière devait veiller sur nous car aucun de nous ne périt et nous vainquîmes la mort elle-même.


    Et au printemps, les Grands Jeux du Tournoi d'Argent commencèrent, attirant guildes et aventuriers du monde entier qui ne désiraient que tenter de remporter les épreuves organisées par la Croisade d'Argent. Bien sur, nous étions inscrits, et après quelques difficultés lors des éliminatoires, nous étions parvenus aux épreuves finales, sous l'œil admiratif de Tirion Fordring et de Garrosh Hurlenfer, fils de Grom. Bien que nous tenions le choc face aux puissants adversaires qui croisaient le fer avec nous dans l'arène, un évènement inattendu se produisit : le Roi Liche en personne nous attaquait ! Trop éberlués pour réagir, nous ne vîmes pas venir son assaut et perdîmes une multitude de membres ce jour-là. Je revois encore les visages tordus par la souffrance de mes camarades, et le Roi-Liche, riant devant cette hécatombe, laissant sa lame maudite boire l'âme de mes compagnons morts au combat. Par "chance", Dame Jaina Portvaillant ouvrit un portail pour que certains d'entre nous puissent s'échapper à temps.
Malheureusement trop de compagnons avaient périt lors de l'attaque, et dans la guilde régnait un profond sentiment de dépression. Notre leader, Gratami, se faisait de plus en plus rare au sein de la guilde. Quant à moi, je sombrais dans l'alcoolisme, et toute ma fortune passa dans les litres de Kungaloosh que j'ingérais...
J'étais un champion déchu.



Et c'est aujourd'hui que je reprends enfin conscience, que j'émerge, alors  que mes compagnons ont besoin de moi pour focaliser notre haine vengeresse envers Arthas et ne plus oublier nos compagnons, perdus à jamais.
C'est aujourd'hui que je fais la promesse solennelle de récupérer tous mes titres et ma gloire perdus.
C'est aujourd'hui que je jure de venger mes camarades tombés au combat.
C'est aujourd'hui que je fais le serment de mettre ma magie en œuvre afin que notre guilde redevienne le Parangon de puissance qu'elle était !


"Pour Elune, Pour la Horde, Pour les Fils de Darksun !!! "
C'est en lançant le cri de guerre d'un camarade disparu que je me relevai, prêt à retrouver les miens, et à affronter ensemble l'ultime défi qui nous attendait dans les terres désolées du Norfendre.
Arrivant devant le bâtiment de notre guilde, je poussai la porte afin de retrouver mes compagnons depuis trop longtemps délaissés.

_________________
"Si un bureau en désordre dénote un esprit brouillon, que dire d'un bureau vide ?"

Frð - Benénuts - Metupa - Twinuts

Disponible assez régulièrement en jeu sur ces persos, via mp sur le forum ou encore sur le canal TS "Fils de Darksun" du serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On ne va pas en faire un Frømage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire un rond point - Faire un pano
» [A faire vivre] Carnet de dessins d'Yvengel Wercer
» [RESOLUE] Faire des gaz mortel de couleur
» macbook + livebox + nabazatag/tag, que faire ??
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fils de DarkSun vous souhaitent la bienvenue ! :: Présentation :: Présentation des "Fils de DarkSun" :: Présentation de la guilde-
Sauter vers: